Utha et Arizona : road trip de 13 jours avec des enfants entre Salt Lake City & Tucson

Il y a 7 ans nous sommes tombés amoureux des paysages de l’Ouest américain.

C’était notre voyage de noce et nous avons sillonné les usa pendant 3 semaines. On a pris une claque visuelle tous les jours, un voyage qui fût certainement l’un des plus beaux.

Le big crush en quelque sorte!

Depuis que nous vivons à Miami, il nous est beaucoup plus facile de voyager aux usa et chaque année est une bonne occasion de faire un ou deux road trips et de faire découvrir ses merveilles à nos enfants.

So let’s go baby ! American dream is ready !

Comment nous avons construit notre itinéraire?

J’avais comme objectif de passer l’anniversaire de « Monsieur » dans le parc National de Arches donc tout mon itinéraire c’est fait en fonction de cette date.

L’idée étant de faire des parcs que nous n’avions jamais fait aussi. Le seul point commun sera alors Monument Valley ! Ce qui n’est pas pour nous déplaire non plus 😉 le reste sera de la nouveauté.

Je me suis donc appuyée sur différents blogs pour construire mon itinéraire et sur google map of course.
Et surtout, nous avons essayé de limiter les temps de trajet par jour à 3H max pour que ce ne soit pas trop long pour les enfants.

J’ai aussi utilisé l’apllication « Roadtripper » qui est vraiment chouette pour s’organiser et noter vos différents points de chute avec photos et avis des voyageurs.

JOUR 1 et 2 : MIAMI TO SALT LAKE CITY

Malheureusement notre avion a été annulé donc nous avons du attendre le prochain vol ce qui a forcément réduit notre temps sur SALT LAKE CITY ou nous avions prévu de dormir 2 nuits. Heureusement finalement!

A savoir : Il n’y a pas de vol direct pour Salt Lak city depuis Miami, nous avons donc fait escale à Dallas. Le vol a été un peu long du coup mais si tout va bien c’est 6H de vol en tout. L’aller/retour par personne nous a couté 200$

Ce que je peux retenir de SLC c’est que c’est une ville plutôt calme, propre  ou rien ne dépasse avec des gens friendly et trés poli.

Salt Lake City, c’est  aussi la capitale de l’Utah, et l’Utah, c’est l’Etat des Mormons – 57% de la population se dit mormon. Mais c’est aussi l’Etat le plus jeune des Etats-Unis. A SLC, vous pouvez vous y promener en toute sécurité car la ville connait un des taux de criminalité les plus bas des USA.

Vous ferez vite le tour de SLC, compter 1,5 jours voir les choses suivantes :

  • Le Capitole

Il rend hommage aux mormons qui ont construit la ville et ressemble fortement à celui de Washington DC pour l’avoir vu également. C’est presqu’un une copie conforme!

Ouvert du lundi au jeudi de 7h à 20h, le vendredi de 7h à 18h et le samedi, dimanche et les jours fériés de 8h à 18h.

  • Le temple square

Véritable lieu culte des Mormons, constitué de plein de bâtiments à l’architecture étrange, mais ouvertes à la visite du public et donc gratuit! D’ailleurs certains mormons proposent des visites privées.

Tips : Chaque jeudi soir et dimanche matin, le Choeur du Tabernacle Mormon donne des concerts gratuits

  • Antelope State Park

Situé à 1h au nord de Salt Lake City se trouve Antelope Island. C’est en fait une petite île située sur les bords du Great Salt Lake. Le plus grand lac salé des Usa. Il y a une vue incroyable sur les montagnes environnantes. Allez jusqu’au Buffalo Point, vous pourrez observer les montagnes et les nombreux bisons, c’est assez incroyable comme paysage!

A Antelope Island, on croise un bon nombre d’animaux, notamment des bisons, des antilope américaines, des cerfs ou encore des coyotes. Nous avons surtout croisé des bisons, difficile de les rater puisqu’il y en a environ 700 rien qu’à Antelope Island.

Et ce qui était plutôt cool c’est que ce park national est calme et du coup c’est super apaisant! Il était d’ailleurs quasiment désert lors de notre passage. Par contre, attention à l’odeur. Ca sent la marée à cause des bactéries présentent dans le lac qui dégagent une odeur de souffre.

J’ai personnellement adoré cet endroit que j’ai trouvé vraiment peaceful et dépaysant et l’idée de voir des bisons dans leur environnement naturel nous a mis des étoiles dans les yeux.

Sur le retour nous sommes passés par la petite ville typique de OGDEN, où il y avait une fête de village d’ailleurs avec une ambiance purement américaine 

Compter une demi journée pour faire le tour. L’entrée coûte 8$/voiture

  • Bonneville Salt Flat

Situé à 2h le lac salé de Bonneville Salt Flats vaut apparemment le détour et je vous conseille de le faire. Il était sur notre « to do list » mais malheureusement à cause de notre avion annulé nous n’avons pas pu le faire.

Mais au vue de certaines photos sur d’autres blog comme celui de Refuse to Hibernate cela avait l’air grandiose.

Pour la petite histoire cet ancien lac, disparu il y a plus de 12 000 ans pendant la glaciation, a laissé place aujourd’hui à une plaine recouverte de sel. Un sol blanc à perte de vue. The « place to be » pour faire des jolies photos très instagramables ;-).

D’ailleurs, vous avez aussi des courses de voiture qui sont régulièrement organisées sur la Bonneville Speedway. Ce lieu est dédié aux tests de voiture avec une piste droite de plus de 16 kilomètres.

Hôtel: Nous avons logé 2 nuits au KIMPTON HOTEL MONACO
J
e ne recommande pas cet hôtel pour les familles même s’il est bien situé.

JOUR 3 : MYSTIC HOTSPRING & CAPITOL REEF NATIONAL PARK

SLC-> Mystic Hot spring : 2h30 de route -> Capitol Reef : 1h40

La route pour aller à Capitol Reef était un peu longue donc on a cherché ou s’arrêter pour faire une pause. Les sources d’eau chaude de Mystic Hot Spring semblait être l’arrêt parfait pour passer un moment de détente dans un lieu insolite.

A la base nous avions pensé y passer la nuit, car il propose des hébergements tout mignons dans des petites cabanes en bois et finalement on a eu peur de s’ennuyer. Mais si vous avez des enfants un peu plus grands cela peut être plutôt fun ( ou pas)

C’est endroit porte assez bien son nom en fait, car il est tout aussi mystic que surprenant avec son coté completement hyppie et décalé.

Et puis prendre un bain  dans des baignoires dans la roches ocres en plein milieu de nulle part est vraiment une expérience unique et on a adoré!

Direction Capitol reef, c‘est un park peu connu et qui fait parti des 5 plus grands parcs nationaux de l’Utah. 

Mais  souvent vous vous contenterez de le traverser pour rejoindre la région de Moab ou dans l’autre sens, pour rejoindre Bryce. Nous avons dormi au Capitol Reef Resort , un hôtel qui propose differents types d’hébergements plutôt cools avec une superbe vue sur les canyons. Perso, j’ai adoré ! le seul hic c’est qu’on s’est fait surprendre par les nuits fraîches et on a pas mis le chauffage autant vous dire qu’on a eu assez froid!

Hôtel : Capitol reef resort a partir de 200$ la nuit

JOUR 4: DE CAPITOL REEF A MOAB

Capitol reef-> Arches :2h27 de route

Nous avons passée la matinée dans le park de Capitol reef. Vous avez plusieurs chemins de randonnées à faire plus ou moins faciles et une « scenic drive » à parcourir longue de 10km.

Le parc se divise en 3 parties plus au moins accessibles . Nous avons explorer celle de Fruita qui est le coeur de Capitol Reef car plus facilement accessible avec des enfants.

Ce que vous nous conseillons de voir:

  • Goosenecks Overlook

  • Scenic drive

Le Scenic Drive commence au Visitor Center et donne accès aux pistes Grand Wash et Capitol Gorge, toutes deux accessibles en véhicule mais mieux vaut un 4×4 quand même ou SUV.

La route est pavée et est adaptée pour les voitures de toutes sortes.  Elle finit en cul de sac de sorte que vous devrez refaire les 13 kilomètres en sens inverse.

  • Chimney Rock

  • Fruita section

Le Fruita Historic District comprend une ancienne colonie agricole Mormon active de 1895 à 1947.

Il comprend entre autre l’école de Fruita construite en 1896. Il n’est pas possible d’y entrer, mais rien ne vous empêche de regarder par la fenêtre.

Les enfants qui fréquentaient l’école étaient principalement issus de familles d’agriculteurs. La zone de Fruita comptait plusieurs vergers et produisait une quantité importante de fruits réputés pour leur excellente qualité.

  • Capitol gorge

La fin de la route goudronnée marque la fin officielle de la Scenic Drive, mais un sentier de terre battue se poursuit pendant trois kilomètres et offre un accès à Capitol Gorge.

La randonnée vous mènera à un panneau de pétroglyphes créé par l’ancien peuple Fremont. À proximité, un endroit appelé Registre Pioneer, vous verrez les noms gravés de pionniers dans la paroi du canyon.

Capitol reef a été une jolie découverte et je vous conseille d’y prêter un peu plus d’attentions si vous avez le temps sinon ça sera pour une prochaine fois 😉

Direction Moab pour l’après-midi au fameux Arches National Park qui est The park qu’on attendait tant! ET donc nous y voilà enfin!

Moab c’est Arches mais aussi Canyonland et Dade Horse State park.

Arrivé à Arches, on a jamais vu autant de monde dans un National Park! Un truc de fou! on imaginait pas du tout ça….mais nous y sommes enfin!

Arches National Park

Il parait que c’est l’un des plus beaux parcs de l’ouest américain où l’on y trouve les plus grandes arches naturelles au monde avec de nombreuses possibilités de balades.

Bon pour avoir vu d’autres national park, ok il est grandiose mais selon moi le monde gache un peu le plaisir et c’est bien dommage! D’ailleurs la veille de notre arrivée, ils ont même du fermer le park car il y avait trop de monde ! CRAZY!

Le prix d’entrée à Arches est fixé à 30 dollars par véhicule, 25 dollars par moto et à 15 dollars par piéton. On vous conseille donc de prendre depuis le depart le pass America Beautiful.

Les balades à faire absolument sont :

  • Park Avenue

  • Devil Garden jusqu’à la Landscape Arch classée comme la plus longue arches naturelle du monde. Elle fait 89 mètres de long pour 32 mèrtres de haut. À l’endroit le plus mince, sa largeur est de 3,35 mètres et son épaisseur de seulement 1,80 mètre..

    Compter 2,6 kilomètres aller/retour pour aller jusqu’à Landscape Arch

Après Landscape Arch, si vous n’avez pas le vertige, il faudra escalader un petit peu pour arriver à la suite du sentier, et aller jusqu’à Navajo Arch et son point de vue magnifique en surplomb.

  • La courte balade jusqu’à Double Arch vaut le détour pour le point de vue à travers l’arche (il faut escalader un peu pour regarder au travers).
  • Pour finir, Delicate Arch qui est une arche naturelle de 20 mètres de hauteur et est l’emblème de l’Utah sur les plaques minéralogique des voitures.

    La randonnée pour y accéder n’est pas si facile car il n’y a pas d’ombre et qu’il fait trés trés chaud avec beaucoup de monde.
    Donc préconisez de vous y rendre plutôt le matin et prenez votre courage à 2 mains.  Mais le jeu en vaut la chandelle je vous rassure!

    Et nous l’avons même fait avec nos 2 petits boys  ( 1an et 4 ans ) c’est pour vous dire et on est pas peu fiers car on est clairement pas des grands randonneurs !

    Comptez 2 heures aller/retour pour parcourir les 5 kilomètres

Comptez donc une grosse journée pour visiter le parc et prendre votre temps.

Je vous recommande le blog Arizona Dream pour des infos plus détaillées sur Arches.

Le soir nous avons dormi dans un ranch à 30 min de Arches. Un rêve de gosse ! Le Sorrel River Ranch est juste magique! Je vous conseille vraiment d’y passer la nuit si votre budget vous le permet. Car oui c’est cher !

Il se trouve sur les rives du Colorado, offrant une vue imprenable sur les falaises rocheuses et les mésas, des suites bien aménagées, un restaurant gastronomique sur place et des services de spa et un personnel attentif mais aussi des baby sitters si vous voulez vous accorder un moment en amoureux ou un escapade en cheval comme nous 😉

Hôtel : Sorrel River Ranch.
Prix ​​des chambres d’hiver à partir de 429,00 $ ( min 2 nuits)

JOUR 5 : ARCHES ET CANYONLAND

Nous avons donc commencé notre journée du 13 Mai 2019 ( anniversaire de Monsieur) par une petite randonnée pour aller voir la fameuse Delicate Arch . Franchement, j’avais un peu peur avec les 2 boys mais c’était le cadeau d’anniversaire de mon mari so let’s go !

Après une jolie balade de 1h au travers un paysage lunaire sous la chaleur nous sommes arrivés au graal. Par chance il n’y avait pas trop de monde car parfois il parait qu’il y a une queue enorme pour faire une photo sous l’arche.

Y a pas a dire c’est assez grandiose et ça vaut clairement le détour et on apprécie encore plus ce moment après l’effort!

Challenge reussi et un mari heureux!

Nous pouvons continuer notre route et aller explorer la suite de Moab.

  • Canyonland

Encore un parc national qui mérite qu’on s’y attarde croyez-moi. Il est notamment connu pour sa fameuse « Mesa Arch » qu’on voit notamment sur la couverture du Lonely planet.

Canyonland c’est une sorte de mini grand canyon avec des paysages à couper le souffle !

Il est aussi le plus grand parc national avec ses presque 1400 km2. Il a été façonné au fil des années par l’érosion provoquée par le fleuve Colorado et la Green River.

Canyonlands est divisé en 3 parties : The Island in the Sky , The Needles (les aiguilles), accessible en 4×4 et The Maze (le labyrinthe), beaucoup plus éloigné et difficile d’accès.

  • Island in the sky : situé au nord, c’est le secteur le plus touristique mais aussi le plus impressionnant : il s’agit d’un immense plateau surplombant de magnifiques canyons avec des vues imprenables!  Pour les personnes équipées d’un 4×4, on pourra descendre au plus proche des canyons à travers les belles pistes comme la Shafer Trail ou la White Rim Road.
  • The Needles : situé plus au sud du parc, ce secteur est à 1h30 de route de Moab. Il y a un peu moins de choix de balades mais on y trouve de longues randonnées à faire et ce, plus au calme.
  • The Maze : situé au sud-ouest du parc, c’est le secteur le plus difficile d’accès. On y accède uniquement en 4×4 ou en randonnée et bateau.

Nous avons seulement explorer la partie de Island In the sky qui était assez incroyable!

Tips: Si comme nous vous avez des enfants, vous vous contenterez d’Island in the Sky pour découvrir Canyonlands d’autant plus qu’il y existe la seule route goudronnée du parc.

Surtout ne pas louper :

  1. Mesa Arch

Cette petite arche en bord de canyon est notamment connue pour ses sunrises de dingue car elle a la particularité d’être éclairée par le soleil sur son dessous.
Il vous faudra environ 45 min aller/retour pour vous y rendre.

Pour ceux qui sont matinaux armés vous de patience car il y a du monde d’autant plus que l’arche est assez petite, les places sont donc chères pour avoit THE photo.

  • Green River Overlook 

C’est un des plus beaux points de vue à Canyonlands! On y admire les canyons creusés par la Green River ainsi que tous les paysages aux alentours avec une vue lointaine. Certains dirons même que c’est le plus beau mais ça c’est une histoire de goût.

  • Grand View Point Overlook

Un point de vue grandiose sur les “pattes de dinosaures” géantes. Une petite balade facile permet de relier l’autre versant du plateau d’où la vue est moins spectaculaire mais néanmoins superbe (2 miles/3.2 km, 1h30 aller-retour).

  • Shafer Canyon Overlook est situé juste à côté du Visitor Center et surplombe les lacets de la piste Shafer.

Tips : Dailleurs saviez-vous que c’est dans ce parc que la fameuse scène de Thelma et Louise a été filmée? Plus precisemment au Gooseneck Overlook. Mais le film le plus emblématique de Canyonlands reste « 127 heures », l’histoire vraie d’Aron Ralston qui en 2003 est resté bloqué ici 127 heures dans une faille la main bloquée par la chute d’un rocher, il dut tout simplement s’amputer lui-même l’avant-bras avec son canif pour se délivrer. 

Si vous souhaitez visiter The Needles et Island of the Sky, il faut prévoir une journée par région.

Attention : il faut compter 3 heures de voiture (!!) pour aller de Island of the Sky à The Needles, par la route US-191. Ce n’est pas négligeable, donc prenez-le bien en en compte lors de votre visite de Canyonlands.

En tout cas ce fut une journée riche en emotions que cette journée du 13 mai 2019 sans doute la plus chouette de ce road trip!

Nous l’avons d’ailleurs cloturée avec un diner en famille pour souffler la bougie de Monsieur autour d’un feu en brulant des mashmallows!

Les petits plaisirs simples qui rendent ces moments encore plus magiques!

Hôtel : Sorrel River Ranch.
Prix ​​des chambres d’hiver à partir de 429,00 $ ( min 2 nuits)

JOUR 6 : CASTLE VALLEY ET MONUMENT VALLEY

Moab -> monument valley : 2h50

J’ai commencé cette journée par réalisé un rêve de gosse!

J’en ai eu l’occasion pourtant mais je n’ai jamais pris le temps de le faire aussi. Cette fois, le cadre était idéal pour ne pas le faire.

Faire du cheval dans la Castle valley

Je suis donc partie faire une balade en solo dans un décor de rêve au travers les mesas de la Castle valley ! Le temps d’une heure je me suis échappée, c’etait comme un moment suspendu et hors du temps. Un moment mieux q’un massage qui vous procure une sentiment de liberté et de bien être absolu .

Une expérience et un privillège de dingue !

Direction Monument valley en passant par Gooseneck State park , Mexican Hat et le mythic Forrest Gump Point.

  • Gooseneck state park

    Surement un des plus petits state park que j’ai vu puisqu’il a juste un point de vue mais assez grandiose. Avec des airs bien connus de Horseshoe bend. Sa particularité c’est qu’il est fait de Méandres de falaises à 300 mètres au-dessus de la San Juan river. En effet, pour la petite histoire, la rivière San Juan a creusé un canyon profond qui fait une série de virages serrés, des Goosenecks (cols de cygne).

Vous pouvez également conduire à l’est (à gauche) le long de la falaise sur un chemin de terre pendant environ 1 mile.

  • Valley of the gods

Sorte de mini monument valley,  la Vallée des Dieux en français, peut être visitée par une route de terre qui serpente entre les  formations rocheuses similaires à Monument Valley en plus petit avec des mesas, des buttes et des falaises de Grès. Cela vous donne un avant goût!
La scenic drive fait 17 miles de long, soit un peu moins de 30 km.

  • Forrest Gump Point

En tant que grande fan du film, il m’était dont impensable de ne pas m’y arrêter ! Endroit myhtique pour moi !Vous vous rappeler de la scène ?

TIPS: Quand Tom Hanks dit  » Je suis très fatigué, je vais rentrer chez moi maintenant ». Après trois ans, deux mois, quatorze jours et seize heures à courir à travers les Etats-Unis, au départ de Varnville (Caroline du Sud), le héros du film de Robert Zemeckis a stoppé sa course à quelques kilomètres de Monument Valley.

Le Forrest Gump Point se trouve en Utah, sur l’US Route 163, au mile marker 13. Le mieux est d’arriver du nord (Moab, Monticello, Blanding, Bluff, Mexican Hat) pour profiter de la vue sur les buttes et les mesas.

Le Forrest Gump Point est à 24 km de l’entrée du Monument Valley Tribal Park, vous y trouverez d’ailleurs le panneau l’indiquant et maintenant à vous de jouer et vous mettre dans la peau de Forrest !

Puis nous sommes arrivés au fameux Monument Valley ! Selon, moi l’endroit le plus beau de l’ouest américain! C’était la 3ème fois ( 2012, 2016 et 2019 ) sur cette terre et franchement le spectacle est toujours aussi incroyable et magique !

Hôtel : Pour la première fois nous avons dormi au fameux hotel The View les autres fois nous étions au Goulding Lodge 

JOUR 7 : DE MONUMENT VALLEY AU CANYON DE CHELLY

MV-> Chelly : 2h30

Le matin nous avons dont refait la fameuse piste de monument valley, sous le soleil avec un paysage incroyable car en plus il y avait des fleurs violettes qui parsemait certains endroits.

  • Canyon de Chelly

Ce Canyon est beaucoup moins connu que les autres et nous avons hésités a le faire mais surtout cela nous permettait de faire une pause avant de rejoindre notre prochaine étape. Ce  national parc est unique car la terre est possédée et cultivée par les Navajos. Ce qui veut dire que le visiter, c’est a dire descendre en bas du canyon, vous ne pourrez y entrer qu’accompagné par un guide Navajo. 

Ainsi le Canyon de Chelly est gratuit tant que vous emprunter les 2 scenics drive rive nord (Canyon d’El Muerto) et rive sud (Canyon de Chelly) et vous permettra de vous arrêter sur les nombreux points de vue qui jalonnent le bord de ces derniers.

Ne pas louper:

  • Spider Rock

C’est l’emblème officieux du Canyon de Chelly. Cest une flèche de grès qui s’élève à 229 mètres à partir du fond du canyon. Selon les croyances traditionnelles Navajos la plus grande des deux flèches est la maison de la grand-mère araignée.

  • White House trail (gratuit aussi)

La seule visite autorisée sans un guide Navajo. Superbe ruines Anasasis ( ancêtres des navajos) au bout du chemin. La balade est parait-il assez facile et ne vous prendra que 2 heures aller-retour (4 km – 180 mètres de dénivelé). Nous n’avons malheureusement pas pu le faire à cause du temps un peu frais et de courage qu’il nous a manque pour faire les 4kms #travelwithkids mais j’étais dégoutée.

Renseignez- vous aupres de votre hôtel (il y en a que 3 d’ailleurs)

A noter que le Thunderbird Lodge (hôtel situé le plus près de l’entrée du parc) et le Spider Rock Campground (camping privé situé sur la South Rim, entre les Sliding House et Face Rock Overlooks) proposent tous deux des tours guidés. Les prix varient en fonction de la durée et du parcours. De quelques heures à une journée entière. A pied, en 4×4 ou à cheval.

Tips : L’idéal est donc de commencer votre visite par Spider rock au plus loin car le site est rapidement à l’ombre et de remonter ensuite les autres points de vue. Si votre temps est limité, les arrêts à faire sont Spyder Rock, Sliding House Overlook et White House Overlook qui sont les plus beaux.

Hôtel : Holyday Inn Chelly
Le seul hôtel kids friendly de Chinle qui ont des lits parapluies pour enfants

JOUR 8: PETRIFIED FOREST ET HOLBROOK

Chelly-> Petrified Forrest : 1h -> Holbrook 30mim

Nous sommes dont dans l’Arizona et les paysages commencent à être differents. Nous voici en direction d’un autre national Park. Encore un a notre tableau ! Bon en a encore de la marge mais a chaque fois on adore se prendre en photo devant ! Beauferie du jour bonjour !

  • Petrified forest National park

Le Petrified Forest National Park (forêt pétrifiée en français) est composé de deux parties: Au nord le Painted Désert et au sud le Petrified Forest National Park avec toujours une fameuse scenic drive pour la traverser.

Sa particularité ? sa concentration de troncs d’arbre fossilisés ainsi que des pétroglyphes amérindiens. Ce parc représente aujourd’hui la plus grande étendue de bois pétrifié dans le monde, mis en valeur dans un environnement désertique.

L’entrée est de 20 dollars par véhicule, 15 dollars par moto et de 10 dollars pour les piétons mais compris avec votre pass !

A ne pas louper :

  • Painted Desert Inn National Landmark

Ne manquez pas Le Painted Desert Inn Museum. Utilisé comme Trading Post, restaurant et hôtel par les voyageurs de la route 66. Restauré, il a été classé monument historique en 1987 et est depuis 2006 un musée qui abrite des expositions temporaires d’artisanat amérindien. Et surtout il bénéficie d’une vue extraordinaire sur le Painted Desert.

  • Héritage de la Route 66

Il ne reste plus rien de la Route 66 qui traversait autrefois le parc si ce n’est un repère historique et la carcasse rouillée d’une voiture d’époque. La route a été abandonnée dans les années 60 et remplacée par l’autoroute I40. Le parc lui rend hommage. Quelques portions de la route, appelée aujourd’hui « old route 66 », restent accessibles pour les afficionados.

  • Blue Mesa

Le Blue Mesa Trail (1,5 km) mérite vraiment le détour, la balade est assez facile et dure 30 min. Elle permet de découvrir le paysage lunaire typique des Badlands, « mauvaise terre » en français. Il existe plusieurs exemples de Badlands aux USA, le plus impressionnant est le Badlands National Park dans le Dakota du Sud, le Blue Mesa est plus modeste mais quand même assez fascinant.

Cette partie du parc vous plongera dans des « badlands » aux couleurs incroyables. Vous pourrez admirer le travail de la nature qui est vraiment fascinant non?

  • Crystal Forest

C’est là que vous pourrez contempler pleinement, et de très près, les troncs de bois pétrifiés. C’est dans Crystal Forest et Blue Mesa que vous comprendrez vraiment pour quoi Petrified Forest est un parc national et pourquoi il porte ce nom. les paysages sont tout simplement fascinants et lunaires.

Attention il est évidemment interdit de prélever le moindre morceau de bois pétrifié ou un fossile quelconque. Etre pris en flagrant délit coûte 325$ d’amende et en plus parait-il que ca porte malheur ! Donc abstenez-vous 😉

L’entrée du parc est de 20$ par véhicule, elle sera de 25$ à partir du 01/01/20, accès libre avec le pass annuel « America the Beautiful » à 80$ en 2019.

Hôtel :WIGWAM Motel
Il est classé monument historique depuis 2002, avec ses chambres dans des tipis en dur et ses vieilles américaines sur le parking. Confort minimum dans les tipis mais il est possible d’y passer une nuit en 2019 pour quatre, breakfast non compris, pour 85$, il vaut mieux réserver tôt l’été il n’y a que 15 tipis et la reservation se fait uniquement par téléphone!

JOUR 9 : ROUTE 66 ET SEDONA

Nous avons passé le début de matinée dans le petit village de Holbrook, vestige de la mythique route 66 puis direction Flagstaff pour le déjeuner.

Nous sommes également passé par le petit village de Winslow connu pour son emblème route 66 « Standin’ On The Corner Park », l’endroit le plus célèbre de la ville où prendre une photo souvenir.

  • Flagstaff

C’était la 3ème fois que nous passions par ici. Pour ma part, je trouve que cette ville n’a pas grand intéret au final. A part de fameux Galaxie Diner qui est assez chouette à faire car j’adore les diners à l’américaine et pour le coup si vous aussi vous aimez ca, vous serez ravis!

Le point d’arrivée était donc Sedona. La route entre flagstaff et sedona est d’ailleurs assez incroyable. Les parcs naturels qui cernent la ville sont composés de forêts, de ruisseaux, de vergers et bien sûr, de ces grandes roches rouges aux formes insolites. j’ai adoré!

  • Sedona

Sedona est un endroit atypique mais aussi trés touristique! C’est ce qui m’a frappé en arrivant. On dirait une station balnéaire en plein désert. Mais je comprends pourquoi!

Ses paysages sont franchement aussi irréelles que splendides avec une ambiance particulière car Sedona est la « capitale du new-age «  . Un supposé vortex spirituel dans les canyons a donné cette réputation mystique à la ville. Et les gens viennent ici pour se ressourcer et tenter des experiences.

Il y a plus de 300 kms de sentiers de balade donc vous avez de quoi faire! C’est la raison pour laquelle les gens adorent venir ici et aussi pourquoi il ya tant de monde en toute saisons! Il fait meme partie selon USA Weekend des plus beaux endroits d’Amérique.

Sedona propose ainsi de nombreuses activités  que ce soit des visites et randonnées guidées ou encore des excursions en jeep qui vous permettent d’acquérir des connaissances plus profondes sur l’histoire, la géologie, la flore, la faune, et les cultures amérindiennes de la région. Que ce soit à cheval, en avion, en hélicoptère, en montgolfière ou tout simplement en voiture, plusieurs compagnies de tourisme peuvent organiser des excursions selon vos préférences.

Ce qu’il ne faut pas louper:

  1. Holy Cross Chapel, une église catholique moderne de 1956 enchâssée dans le roc. L’église est moderne mais elle s’intègre parfaitement dans le paysage. De la chapelle on profite d’un fantastique point de vue sur la vallée.
  1. Bell rock, c’est le vortex (spirales d’énergie tellurique) le plus connu de la région. La vue est magnique et il est possible de faire une petite randonnée et de grimper en haut des roches.

  1. Cathedral Rock, le plus célèbre rocher de Sedona et est l’un des sites les plus photographiés de l’ Arizona.

  1. Red Rock Scenic Byway, cette route (AZ179) est une vraie merveille. Elle se faufile entre forêts et roches rouges sur 7.5 miles/12 km. Si la distance est assez courte, comptez tout de même 1/2 journée en fonction des point d’intérêt que vous ferez.

  2. Slide Rock State Park, petit parc familial très agréable pour s’y rafraîchir puisqu’on peut s’y baigner dans l’Oak Creek, rivière qui traverse toute la région du sud au nord. Il coute 10 dollars par véhicule.
  3. Amitabha Stupa & Peace park, une jolie surprise sûrement la plus belle de ce park. Ce site est situé entre deux énormes vortex: le rocher de cheminée et le mont Thunder. C’est un lieu propice à la réflexion et à la contemplation! J’ai adoré ce lieu vraiment, l’énergie spirituelle émanant de ce site était incroyable.

Hôtel: Auberge Sedona
Cet hôtel est situé en bord de rivière est un havre de paix. Il faut savoir que les prix des hôtels à Sedona sont assez chers et apres avoir dormi dans un teepee nous avions envie de confort et nous faire plaisir et cet endroit était donc parfait.

JOUR 10: TUCSON ET SAGUARO NATIONAL PARK

Sedona-> Saguaro National Park : 3h45 -> Tucson

Changement de décor, on part à la conquête des cactus. Des que nous quittons Sédona, les paysages changent et on se sent bien en arizona! Des cactus tout le long de la route et on adore!

Je révais d’aller au Saguaro National Park pour voir tous ces cactus a perte de vue car je suis un peu fan aussi hein! Et puis n’oublions pas que c’est aussi l’emblème de l’Arizona et tout spécialement cette espéce nommée le SAGUARO. Vous savez ces cactus géants qui ont façonné notre vision du désert américain.

Pourtant, vous n’en trouverez pas partout, la plupart d’entre eux se concentrant autour des villes de Phoenix et Tucson.

Le parc national de Saguaro est divisé en deux parties. Celle à l’ouest de Tuscon, appelée Tucson Mountain District, s’organise autour du centre des visiteurs de Red Hills. Nous n’avons fait que la partie Est car a priori les deux se ressemblent beaucoup au final !

Nous avons donc suivie la Cactus Forest Loop Drive, qui fait une courte boucle de 13 kilomètres et de laquelle partent la plupart des chemins de randonnées. Bon on a passe notre route pour les randos par contre !

Nous n’avons pas pu voir le coucher de soleil car le parc ferme à 17h et qu’en Mai le soleil se couche à 20H dommage !

Comptez 2h pour faire une partie du parc.

En tout cas, c’est génial de se retrouver dans cet univers, j’avais l’impression d’être dans un remake de « chéri, j’ai rétréci les gosses ». Il y a vraiment toutes sortes de cactus soit environs 25 variétés différentes parfait pour les #cactuslovers

Le prix d’entrée à 20 dollars par véhicule, 15 dollars par moto et à 10 dollars par piéton et compris avec votre Pass  

Hôtel : LOEWS Ventana Canyon Resort Tuscon
Hôtel parfait pour les enfants et les familles! J’ai beaucoup apprecié le fait qu’il ai des brassards à disposition pour les enfants.

JOUR 11 ET 12: PHOENIX ET SCOTTSDALE

Nous avions décidé de passer les 2 derniers jours du côté de Scottsdale non  loin de Phoenix qui est un peu le Palm Spring de l’Arizona. Mais avant ca nous en avons profité pour faire quelques incontournables autour de Tucson.

Sabino Canyon Recreational Area

Notre hôtel etant a proximité du Sabino Canyon Recreational Area, nous en avons profite pour nous y rendre et se balader. Niché sur les premières pentes du Mount Lemmon : le Sabino Canyon est un parc tres sympathique ou vous verrait encore une grande variéte de cactus et forcément de Saguaros.

Cette zone protégée se trouve dans la Coronado National Forest et il y a un droit d’entrée de 5$ en 2019, le pass annuel America the Beautiful 80$ en 2019 est accepté.

A savoir que depuis le parking du Sabino Canyon il y a la possibilité de prendre un tram pour une balade de 45 mns, avec plusieurs arrêts, dans le Sabino Canyon

Le voyage aller-retour  coute 10 dollars par adulte et 5 par enfant

Sinon vous pouvez le faire a pied, la randonnée de 8 kms, aller/retour, permet de voir en chemin 7 chutes d’eau, il est possible de s’y baigner prévoyez donc une serviette et maillot de bain !

Goldfield Ghostown

J’adore les villes fantômes aux USA. J’avai recherche sur des blog et je suis tombée sur Goldfield. Un village entièrement reconstitué qui propose des activités comme le petit train de la mine.

Pour la petite histoire : Goldfield doit son nom aux nombreuses mines d’or situées dans ses environs. Un an après sa création, on ouvre un bureau de poste. A son apogée, Goldfield compte 1500 habitants, 3 saloons, un hôtel, un general store, une brasserie, une forge, une boucherie et une école. Mais, l’or se raréfiant, la petite ville ne survivra pas très longtemps et quelques trente années plus tard, il ne restera plus rien de Goldfield. La poste ferme ses portes en 1898, c’en est fini de Goldfield. Il faudra attendre 1966 pour qu’un passionné d’histoire et amoureux des paysages du désert de Sonora qui revait posséder sa propre ville fantôme pour refaire renaitre Goldfield.

Aujourd’hui, Goldfield Ghost Town vit exclusivement du tourisme. Il est certain que si vous recherchez l’authenticité passez votre route car c’est touristique mais avec des enfants l’ambiance est plutôt chouette et on a apprecié cette petite pause.

Si vous avez des enfants, vous pourrez aussi visiter l’ancienne mine souterraine, la Old Mammoth Mine. Vous en apprendrez un peu plus sur la vie des mineurs, leurs équipements, les méthodes d’extraction…mais pourrez aussi faire des balades en cheval dans les superbes paysages des montagnes de la Superstition, au milieu des cactus.

Nous avons pris la Narrow Gauge Railroad, petite ligne ferroviaire à voie étroite (seulement 1.5 miles/2.4 km !), la seule toujours existante en Arizona. Tous les jours de 10h00 à 16h30, départ toutes les 35 minutes, durée 20 minutes. Prix : 8 $, 5 $ de 5 à 12 ans.

Visite de Tuscon

En soit soyons sincères, Tucson a peu de charme et nous avons été un peu décus, en dépit des montagnes qui lui servent de décor, et c’est à ses alentours qu’on trouve ses points d’intérêts.

En revanche, baladez vous sur 4th Street,  une ambiance très cool ,un peu hippie avec beaucoup de street art. Si vous cherchez des bars, des restaurants, des boutiques singulières… c’est ici qu’il faut vous rendre!

Mission de San Xavier

Située au sud de Tucson, cette mission au style espagnole a été construite en 1797 et attire plus de 200 000 visiteurs chaque année.

San Xavier est considérée encore aujourd’hui comme l’un des plus beaux exemples d’architecture espagnole coloniale aux États-Unis, d’un très élégant blanc sobre et immaculé à l’extérieur et à l’intérieur de superbes fresques, sculptures, statues, peintures… que l’on doit aux artisans indiens de l’époque et mêlant cultures amérindienne et espagnole.

Ouverte tous les jours de 7h00 à 17h00.

Old Tucson Studio

On ne l’a pas fait par manque de temps mais je pense que cela doit etre plutot cool à faire car des séries TV comme « Les Mystères de l’Ouest » ou « La petite maison dans la prairie » et dans les plus récents « Wild Wild West » en 1997 avec Will Smith, ont également eu comme décors les Old Tucson Studios.

Minute historique : À l’origine, le Old Tucson Studio fut construit en 1939 par Columbia Pictures pour le tournage d’un film et se voulait une réplique de ce qu’était Tucson en 1860. Le studio a malheureusement passé au feu en 1992 et fut en grande partie reconstruit.

On peut toujours le visiter de nos jours mais c’est devenu plus un parc d’attractions, avec jeux, animations, balades à cheval et en petit train, spectacles cabaret dans le saloon, alors je vous recommande si vous avez le temps d’y faire un tour.  Pour notre part, nous avons privillegié la ville fantôme de Goldfield Ghostown

Une journée encore bien remplie alors quoi de mieux que de finir par un sunset et un bon verre de vin!

Phoenix

Capitale de l’Arizona, cette ville qui me faisait tant rêver de par son nom qui je trouve est une invitation au voyage. Et bien ca a été une grande déception! Je l’ai trouvé sans grand intérêt vraiment !

Il n’ y a pas grand chose a y voir ni a y faire hormis les alentours. En effet Phoenix n’est ni une ville de charme ni une ville qui regorge de points d’intérêts aux Etats-Unis mais plutot une ville, pour terminer calmement un voyage avant de reprendre son avion. 

Et pourtant,Phoenix est une ville immense, 1.338 Km2, 13 fois la superficie de Paris, et la métropole avec ses 22 villes de banlieue s’étend sur 5.200 km2, la moitié de la superficie d’Ile de France. DINGUE non?

C’est la 6ème ville des Etats-Unis, avec 1,5 million d’habitants, et la 14ème métropole avec 4,5 millions d’habitants.

Dailleurs, le surnom de Phoenix c’est Sun city ! Car il y fait très très très chaud un peu comme a Palm Spring. Bon quans nous y étions nous n’avons pas eu de chance car il y avait une vague de froid ( enfin 22 degrès pour Phoenix ça caille) dommage! 

Nous avons préferé logé en banlieue à SCOTTSDALE qui est le Palm Spring de L’Arizona comme je vous le disais.

  • Visitez le quartier de Old Town Scottsdale. Le plus ancien quartier de la métropole de Phoenix, avec de beaux bâtiments de la fin du 19e siècle. C’est une balade sympa, quand il fait moins chaud, vous pourrez même profiter alors de la terrasse d’un restaurant.

Tips :il faut y aller le jeudi soir quand toutes les galeries d’art font nocturnes entre 19h et 21h.

  • Le Papago Park est le poumon vert de la ville, un espace protégé en pleine ville de 6 km2 et surtout le fameux Hole In The rock mais aussi des terrains de sport, un golf, des bassins où l’on peut pêcher, un zoo, un jardin botanique consacré au désert, mais également des musées et notamment le très intéressant Arizona Heritage Center.

  • South Mountain Park and Preserve où la vue sur les toits et la flore du désert de Sonora est exceptionnelle parait-il 😉  Empruntez le chemin Summit Road, long de 9 km, pour atteindre Dobbins Lookout, le point accessible le plus élevé de la réserve.

Bon très objectivement nous avions aussi envie de profiter de notre dernier jour chiller dans notre bel hôtel le Sanctuary Camelback ansd Resort et profiter de la piscine. Car après 12 jours de road trip avec 2 enfants, faut quand même se le dire, on a fini sur les rotules et nous avions un peu moins d’énergie pour aller découvrir les pépites de Phoenix. C’est d’ailleurs surement pour ça que nous avons été deçue….Next time ….

Hôtel : Scottsdale Sanctuary Camelback and resort.
Cet hôtel à la base n’est pas trés « kids friendly » et plutot « adult only » mais nous comme il y avait peu de personnes nous ne nous sommes pas senti de trop 😉

JOUR 13 : BACK TO MIAMI

Comme toutes les bonnes choses ont une fin….le dernier jour est souvent consacré aux voyage donc un dernier petit tour dans la piscine et nous avons repris notre vol direct ( cette fois) en direction de Miami.

Ce fût un road trip incroyable et mémorable sûrement un des plus beaux qu’on est fait en famille et qui nous beaucoup surpris. Nous gardons des images pleins la tete et des etoiles pleins les yeux.

A noter :

  • Je ne vous donnerais pas de « bons plans restos » car le soir nous mangions quasiment dans la chambre d’hôtel en « in room dining » et le midi dans les fast food #travelwithkids ! Voilà voilà on peut pas tout avoir…il faudra attendre que notre Martin grandisse un peu pour ça! 
  • Nous avions bien préparé notre itinéraire ce qui a aidé au bon déroulement de celui-ci mais sur place nous nous sommes laissés guider la plupart du temps.
  • donc oui, « roadtripper » avec des enfants en bas âge c’est possible plus compliqué certes mais possible et surtout le plus important c’est de s’adapter.
  • En ce qui concerne le budget, oui cela nous a couté cher car nous aimons voyager dans le confort et que nous nous faisons plaisir! Mais nous faisons des économies sur les restaurants du coup et forcément sur les activités. Le budget depend vraiment de vos envies au final donc c’est vous qui décidez 😉

Vous êtes nombreux à avoir réagis à mes stories sur Instagram ( qui sont d’ailleurs toujours « à la une » ) alors j’espère que cet article vous aidera et vous inspirera pour votre prochain road trip dans l’ouest US. Car il n’y a pas de shéma type et c’est ça qui est chouette! Hésitez pas à me taguer d’ailleurs sur instagram ou sur votre blog si mes conseils vous ont été utiles!

Et n’oubliez pas

 » les road trip c’est la vie  » même avec des enfants !

Publié par

Mummy Parisienne et fashion expatriée récemment à Miami. Gourmande, bonne vivante et spontannée, j’adore découvrir et partager des bons plans. Ma devise " Souris à la vie, elle te le rendra". La quête du bonheur ne vous tombe pas du ciel, elle se cultive !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.