Les 10 commandements pour voyager en famille vus par 13 « parents voyageurs »

Voyager en famille avec des enfants, un challenge pour certains et pour d’autres un jeu d’enfant!
Chaque parent à sa propre vision du voyage et chaque famille le vit de la façon qui lui ressemble. Que ce soit en road trip, en tour du monde, en van, en train, avion ou voiture tout est possible.
Mais pour éviter les colères, les crises de nerfs, les pleurs et les cris (côté parents et enfants, avouons-le), voici les 10 commandements pour voyager en famille avec des enfants vus par 13 parents différents.
Des conseils, trucs et astuces des parents voyageurs aguerris qui ont traversés le globe et qui ont tous une manière propre à eux d’aborder et de voyager pour passer des vacances « plus » sereines.

1 – Une destination qui conviendra à tous, tu choisiras

On ne va pas se mentir voyager avec des enfants c’est aussi faire face à quelques contraintes en fonction de l’âge de tes enfants. Ainsi, un conseil c’est aussi de choisir une destination qui convient à toute la famille pour que tes vacances ressemblent à de vraies vacances.

« Lorsque l’on voyage on veut toujours en voir le plus possible, et profiter au maximum. On a souvent tendance à avoir un rythme assez soutenu, alors voyager avec ses enfants c’est aussi prendre conscience que le voyage n’est pas que pour les parents. » Fanny, mum of 3 @fannyfrenchfamily

Alors bien entendu vous pourrez emmener votre enfant partout en voyage mais vous devrez alors vous attendre à ce qu’il ait besoin d’une adaptation plus ou moins longue. Inutile d’attendre que votre bébé ait atteint ses 2 ou 3 ans pour faire de lui un petit globe-trotter. Il vous suffit de choisir des destinations et des conditions adaptées afin qu’il profite du voyage et qu’il vous laisse en profiter par la même occasion ! 

Certains bébés ont parcouru des kilomètres dès leur plus jeune âge et de nombreuses familles comme @Lunaestrellaaa et @theworld.inhereyes partent pour un tour du monde chaque année, pourquoi pas vous ?  

Ainsi, lorsque vous choisissez votre destination, il peut être bon de penser aux heures de décalages horaire (même si un enfant s’adapte beaucoup mieux que nous au décalage), essayer tant bien que mal de prendre un vol de nuit pour vous assurer une certaine tranquillité et un adaptation plus efficace à l’arrivée. Aussi sachez que certaines compagnies mettent des nacelles gratuitement à disposition mais il est préférable de se présenter dès l’ouverture de l’enregistrement

Pour @famille.et.sacados  » Choisir une destination qui convient à toute la famille n’est pas si simple mais c’est possible! Il y a d’abord les aspects sanitaires, qui en bonne maman stressée, sont importants pour moi. Je checke les vaccins à faire (j’ai attendu que mes enfants aient 4 ans pour faire l’hépatite A par ex), et j’évite encore les zones de paludisme ou de fièvre jaune. Et j’ajoute à ça la stabilité (connue au moment de l’achat des billets) du pays…. un casse-tête quoi ! Ensuite vient le temps des activités. Les uns veulent de la culture, des sites historiques et les autres jouer, rencontrer d’autres enfants ! .>………cUne fois qu’on a posé tout ça dans la balance le choix devient restreint mais vous trouverez le meilleur combiné pour prendre du bon temps avec eux et découvrir la destination à travers leurs yeux »

Mais surtout il y a un truc qu’il ne faut pas négliger c’est de faire confiance à son enfant sur son sens de l’adaptation en voyage il ouvre de belles portes et de jolies rencontres.

2 – Des listes tu feras et l’as de l’organisation tu deviendras

Une chose que tu vas apprendre et dont tu ne pourras plus te passer c’est les listes! Faire des listes ou « to do » pour ne rien oublier d’essentiel pour vos voyages aussi bien en sac à dos, pour un tour du Monde ou pour vos voyages en famille… et si tu oublies un truc don’t worry y a toujours des solutions et ça ne fait pas de toi un mauvais parent pas de culpabilité 😉

Comme pour tout, chacun aura sa vision de l’organisation et choisira celle qui lui convient.
Pour Morgane @romyetmoi « L’organisation c’est pour moi le maître mot d’un voyage avec enfant(s). Cela demande un gros travail en amont, mais c’est indispensable pour être plus zen et détendu une fois sur place ! Donc ici on calibre tout. On programme un itinéraire bien précis, avec calcul des distances (kilomètres, temps, points d’intérêts sur la route…à savoir qu’aux USA elles sont souvent trompeuses), on réserve des logements adaptés, pour une nuit un motel fera très bien l’affaire mais pour plusieurs jours un logement type Airbnb dans lequel l’enfant peut jouer et se dépenser sera bien plus adapté. Et pas que pour les enfants, puisque c’est aussi l’occasion pour moi de me mettre à jour pour le linge, et là encore c’est bien pratique, on emporte moins de vêtements (en théorie hein) et surtout on ramène peu de linge sale ! Je note également quoi voir, quoi faire, à quel prix, et même parfois ou manger pour chaque jour en oubliant jamais d’intégrer des activités susceptibles de plaire à ma fille, elle fait partie intégrante de chaque aventure.
Et aussi une chose importante et pas des moindres la trousse à pharmacie ! On ne s’en servira peut-être pas et tant mieux mais il est très important d’avoir tout le nécessaire sur vous, médicaments, thermomètre, crèmes diverses et variées ! Certes on peut en trouver partout mais selon les pays, notre niveau dans la langue locale… pas toujours simple de comprendre et se faire comprendre donc mieux vaut avoir les médicaments qu’on connaît, et qu’on utilise au quotidien chez nous.

Mais je vous rassure qu’il est aussi possible de voyager aussi avec des enfants sans pour autant être le roi de l’organisation et d’avoir tout réservé au millimètres près! Personnellement, je ne fais pas de listes, il me manque souvent un truc que j’oublie mais au final ça ne m’empêche pas de passer de mauvaises vacances hein rassurez-vous et déculpabilisez -vous!

Melissa @lunaestrellaaa nous le prouve pendant son tour du monde. Ils ont pris le parti de prendre juste le vol sec et de se laisser porter sans avoir rien réservé à l’avance. Ça offre une liberté. « Liberté de rester ou partir, d’aller là où les locaux vont nous conseiller des lieux parfois pas forcément connu qui s’avère . L’essentiel c’est de respecter le rythme de l’enfant mais pas besoin de tout prévoir à l’avance »

3 – Aux occupations dans les transports tu penseras et de créativité tu feras preuve !

Que ce soit en avion, en voiture ,en van ou lors des temps d’attentes, tu penseras à tout pour occuper tes enfants et rendre ce moment un peu moins pénible (disons le ;-)) mais plus « léger » et agréable pour tous.
Forcément tu feras preuve d’une imagination débordante qui te surprendras toi-même !

C’est le cas de Fanny @fannyfrenchfamily  » je prévois toujours des choses nouvelles pour occuper mes enfants pendants les transports ça passe par des coloriages, des petites goodies, que vous pourrez leur donner à des moments différents et qu’ils vont prendre plaisir à découvrir pendant ces longues heures de routes ou de vol. Et surtout sachez qu’il vous est possible de demander un bassinet dans l’avion en appelant, prendre une poussette acceptées en cabine vous facilitera la vie et le porte bébé sera votre meilleur allié, et sachez que beaucoup de choses pour bébé sont acceptés en cabine comme l’eau et les petits pots.« 

Pour Morgane @romyetmoi « L’organisation c’est aussi un peu de logistique, emporter un siège auto, ça évitera de se faire assommer par le loueur une fois sur place et l’enregistrement est gratuit ! Pareil pour la poussette, parfois on hésite et puis finalement on l’enregistre gratuitement, ça ne tient pas de place et quand on arpente de grandes villes plusieurs jours de suite… ça sauve ! C’est également prévoir un petit sac à dos pour l’enfant avec deux trois jeux ou jouets (petits formats) nouveaux qui l’occuperont pendant le vol ou à l’aéroport ! Et enfin il faut toujours bien pensé à avoir des valises cabines avec au moins deux, trois sous-vêtements de rechange, une tenue chacun, le matériel photos… parce que malheureusement la perte de bagages ça arrive aussi !

Ainsi, chacun teste tous types de solutions pour accompagner et aider ses enfants à apprécier aussi ces moments qui sont aussi parfois longs pour nous adultes alors pour les enfants imaginez! Mais pour autant il ne faut pas que ce soit un frein pour voyager.

Le secret s’écouter, les écouter et rester zen!

Pour @melicanada « lors d’un voyage à Cuba, j’ai testé de petites valises en carton que j’ai rempli d’autocollants, crayons, gommettes … un sac de bonbons que mes garçons devaient consommer pendant la semaine de vacances. Je leur ai donné les valises au décollage, cela a été un succès. Les enfants ont adoré le concept de valise surprise. De plus, prévoir des films sur les tablettes, pendant les voyages en avion, voiture ou autres, le temps passe plus vite. Oui oui on lâche prise pendant les trajets Paris-Montréal ou autres !

Autant de petites astuces pour que votre voyage se passe le mieux possible. Donc n’oublies pas que voyager avec des enfants c’est aussi plein de bons plans comme l’avion gratuit en dessous de 2ans, des fast pass à l’aéroport, des rencontres,…

4 – Voyager léger tu essaieras mais toujours chargé tu seras car de jeux et jouets en tout genre tu emporteras

Pour être tranquille, tu prépareras ta valise quelques jours à l’avance. En fonction de ta destination choisie, il faudra que tu fasses des choix de grandes importances. Exit tes 2 paires de jolies sandales que tu ne mettras pas, ou ta 10ème robe et ton 4ème pull pour le « au cas où ».

Tu iras à l’essentiel crois moi pour te faciliter la vie et t’encombrer le moins possible. Ta priorité ne sera plus forcément tes jolies tenues ( mais un peu quand même car on reste des femmes hein et c’est important) mais clairement tu privillégiras de prendre 5 bodies en plus, ou un sweat voir même le dernier pat patrouille ou encore le la poupée frozen pour tes enfants. Oui dure réalité je sais mais tu compenseras par des apéros 😉

« Voyager avec un enfant demande d’être organisé et demande -beaucoup- de logistique ! Mais un conseil: essayez de voyager léger en privilégiant l’essentiel ça va de soi que ce soit en avion ou par exemple en roadtrip. Nous avions effectué un roadtrip en van (WV CALIFORNIA) en France avec notre fille de 8 mois et demi. Tous les parents savent le nombre de choses à prévoir à cet âge. Mais ne vous encombrez pas inutilement. C’est souvent dans ces moments que l’on se rend compte qu’on peut se passer de beaucoup de choses qu’on pense utile dans la vie quotidienne. Privilégiez cependant plus d’affaires pour votre enfant. Mais bon, soyons honnête vous serez chargé quand même !!! On a juste dit « essayez ». Camille, mum of girl, @milleca__

Et puis finalement voyager c’est aussi un état d’esprit. Ca permets de revenir à l’essentiel et se demander ce dont on a réellement besoin en voyage.

Pour Rebecca de @famille_kawaii, les valise c’est tout un art.  » nous voyageons avec 2 valises cabines pour 2 semaines à 6 😂 ! Je ne prends que des vêtements pour 1 semaine quelque soit la durée et très basiques et sans repassage ( les petites blouses attendront!). Ma stratégie : réfléchir à ce qu’on a BESOIN de prendre versus ce qu’on VOUDRAIT prendre.
Les enfants ont leur sac à dos et savent qu’ils ne peuvent pas prendre plus que ce qu’ils savent porter, parfois ils doivent faire des choix et se débarrasser de quelque chose pour avoir un nouveau ! Je ne prends que des échantillons, je roule les tenues et je télécharge un max sur l’ipad comme des livres, des jeux ludiques, de société pour ne pas m’embarrasser des jeux en tout genre, ils décrocheront de l’écran une fois sur place! »

Chacun sa méthode le tout c’est d’être à l’aise avec et qu’elle soit adaptée à votre façon de voyager! Pour ma part, j’essaie toujours de réduire mais on finit toujours chargés comme jamais !

Pour Camille @theworld.inhereyes nous prouve que voyager en mode »backpack » avec un bébé c’est possible encore une fois question de choix et de priorités !
« Quand nous avons annoncé à nos proches que nous partions pour un tour du monde avec bébé et en plus en back-pack, ils nous ont pris pour des dingos (c’est peut-être un peu vrai sur d’autres sujets, mais là franchement c’était super réfléchi !). Car c’est vrai que même un simple week-end chez papy et mamie le coffre est blindé! Mais, détrompez-vous, voyager en backpack c’est juste complètement possible ! C’est apprendre à limiter le superflu, à faire du vide, à voyager avec l’essentiel et apprendre à votre enfant à faire des choix !

Et puis il y a « backpackers » et backpackers. Avec un enfant, qui plus est bébé, le côté roots pour nous a été limité en cherchant un minimum de confort sur nos points de chutes. Comme quoi, rien n’est
figé, tout est ajustable. Il y a autant de voyages que de personnes, et il en va de même que de familles et d’enfants. »

5 – Au rythme de ton enfant tu t’adapteras, un enfant heureux tu auras

Quand tu aimes voyager, le soucis c’est que tu as envie de voir et faire plein de choses. D’autant que généralement tu as pris le pli de faire ça à 2 ou en solo donc sans contraintes. Avec des enfants, la donne n’est plus la même et tu vas très vite t’en rendre compte par toi-même. En revanche, c’est toi aussi qui va imposer le rythme donc sois attentif à ce que veux ton enfant aussi et tu verras que tu apprendras aussi à voyager autrement au travers de ses yeux et ça n’a pas de prix selon moi!

« Adapter le rythme à ses enfants, prendre son temps, prévoir des journées plus calmes, adapter le rythme en fonction des âges des petits voyageurs…Un enfant qui subit le voyage, le fera subir à tout le monde. En voir moins mais mieux, en famille c’est le plus important. » Fanny, mum of 3 @fannyfrenchfamily

Ainsi, avec des enfants en bas âge, mieux vaut privilégier des endroits avec des sites naturels (mer, parcs, montagnes…). L’idéal est ainsi de pouvoir alterner une journée pour eux et une journée de visite et de leur expliquer les choses.

S’adapter à son enfant en voyage c’est aussi s’adapter à son éducation car le voyage est le plus bel apprentissage de la vie. Autant se servir de ce qui les entoure pour leur donner un bagage en plus en terme d’éducation.

C’est le cas de @lunestrella, mum of 3 qui a réussi à intégrer l’éducation pendant leur voyage en tour du monde. «  On part toujours du principe que le concret permet aux enfants d’apprendre beaucoup plus facilement surtout s’ils vivent l’expérience. Du coup chaque lieu visité est une source d’apprentissage qu’on développe en fonction de leur intérêt. Par exemple à la plage on va essayer d’observer les organismes vivant qu’on peut trouver ( crabe coquillage bigorneaux mais aussi algues etc) tracer dans le sable. Ou encore expliquer les marées. Ou construire un château mais en profiter pour expliquer qu’il y avait des douves où la basse cour a l’intérieur ( enrichissement du vocabulaire). Ou tout simplement compter combien de coquillages ou voitures. Enfin tout est source d’apprentissage on a été hyper surpris ces derniers temps par notre grand de 4 ans qui nous redit des choses qu’il a entendu des mois auparavant comme le fait que le cachalot reste sous l’eau pendant 40min et qu’il va très profond etc.

6 – Les choses à ton enfant tu expliqueras et plus serein il sera

Ainsi, si votre enfant est en âge de comprendre, expliquez-lui où vous allez, ce qu’il va pouvoir y faire. Discutez de votre destination, du programme et n’oubliez pas de lui expliquer le déroulement des événements. Préparez votre enfant à ce qu’il va vivre: si vous comptez pendre un avion ou autre, si vous aller à la plage, visiter un monument… Ainsi, il pourra également faire partie du voyage et participer à chaque étape.

Pour @lunestrella,
mum of 3 en tour du monde, une chose fondamentale est la communication avec son enfant. On essai toujours d’expliquer au moins 2 jours à l’avance ce qu’on va faire, où on va aller comme par exemple pour une randonnée de 26km, on leur explique qu’il va y avoir beaucoup de marche, ce qu’on va voir…et on leur explique aussi que le jour suivant ca sera une journée pour eux avec un parc,une piscine afin qu’il sache à quoi s’attendre. On essaye aussi de toujours leur donner le choix. Exemple on veut visiter un glacier et faire un tour en bateau. On leur demande s’il préfère faire le glacier d’abord ou l’autre« 

Chacun trouveras ainsi la manière de communiquer et expliquer les choses à son enfant comme il l’entend. Pour Morgane de @romyetmoi ça passe par un carnet de voyage. « C’est un moyen de passer du temps de qualité avec elle, et un super moment partagé pour se poser en fin de journée et mettre des mots ensemble sur ce qu’on a vecu, ce qu’ils ont retenu, ce qui a attiré leur attention. C’est ludique et ils se prêtent au jeu volontier »
Acheter le carnet de voyage ici.

Une chose est sure c’est que plus vous aller expliquer et communiquer les choses à votre enfant plus il sera impliquer et aura son propre rôle à jouer.

7 – Pleins de jolies rencontres grâce à tes enfants tu feras

Ce n’est pas une légende, les enfants « attirent le monde ».

En effet « Faire des rencontres et échanger, même un court instant avec un(e) total(e) inconnu(e), est beaucoup plus facile comme s’il n’y avait plus aucune barrière. Et pas uniquement en voyage, dans la vie de tous les jours également. Rien que les enfants entre eux nous montrent l’exemple, en allant à la rencontre de l’autre, naturellement et sans complexes et ce même s’ils ne parlent pas la même langue. Grâce à eux, on s’ouvre d’avantage aux autres ...
@mille_ca, maman d’une baby girl

Selon Marieke du blog @3m_travel « un enfant, en voyage, c’est une porte ouverte sur les rencontres. C’est comme un passeport, mais un passeport avec une bouille d’ange et des petits yeux rieurs. C’est ainsi l’occasion de discuter, rencontrer, papoter avec des parents du monde entier, des personnes avec qui on n’aurait jamais d’interaction avant ça!
Ca commence très tôt, avec la bouille toute mignonne du bébé, qui va attirer particulièrement les femmes ou les enfants autour de lui. Passant du sourire à la question de l’âge, il devient très simple d’entamer une discussion avec l’autre.  Parce que la méfiance tombe au contact d’un enfant, vous êtes non plus catalogué comme des « touristes », mais comme une famille du monde.

Et on ne fait plus le compte de petits « gestes » à l’égard de Maxence. Le nombre de « check » dans la main, les fruits qu’on lui offre, les coquillages qu’on lui présente.

C’est un bonheur de voyager avec un enfant, parce que là où habituellement vous auriez vu des visages indifférents ou juste polis, les regards deviennent amicaux, bienveillants, et curieux. 

Comme quoi voyager avec des enfants peut vraiment rendre votre voyage encore plus magique et permet de voir et de revoir les choses autrement!

« Depuis que nous voyageons avec Maxence, nous avons changé complètement de mode de voyage. Au road trip un peu classique avec de nombreuses étapes , nous privilégions maintenant le fait de rester plus longtemps sur nos étapes, au moins 4 jours, car nous savons que ce sera l’occasion de ressentir, de vivre au rythme du lieu, des moments propices aux rencontres et aux échanges, qui enrichissent considérablement le voyage. 
Marieke du blog @3m_travel.

8 – Le lâcher prise tu apprendras, plus cool tu seras et de bonnes vacances tu passeras

S’il y a bien une chose à retenir si tu veux voyager sereinement c’est le « lâcher prise ». Dans un voyage, il y a toujours des imprévus qu’on ne peut pas maîtriser comme la méteo, une maladie, une route fermée, une grève et j’en passe. A quoi bon se mettre la rate au court bouillon, vous ne pouvez rien y faire, donc autant prendre du recul et se dire que c’est comme ça, ça fait partie du voyage aussi. On a suffisamment de pression dans le quotidien, le voyage est fait pour relâcher cette pression donc garde-le en tête, car des parents cools c’est aussi des enfants cools 😉

Pour Samantha @samounette_411, maman de jade 4 ans « Le secret d’un voyage réussi est aussi de laisser place à l’imprévu. En effet, tout ne se passera pas comme c’était prévu dans votre programme ou comme sur les blogs et photos instagram. Donc prendre du recul, être patient et rester zen sera la meilleure façon pour vous d’aborder sereinement un voyage pour que tout se passe bien et ne pas être déçu.

Tant pis pour les horaires, les siestes, les écarts, les restos, les glaces, les enfants speeds, les “papas” “mamans” en boucle…, le mot d’ordre c’est profiter !

« Voyager en famille c’est aussi pour moi passer beaucoup de temps à tout organiser et avoir la pression que tout se passe bien ( pression, que finalement je m’étais mise toute seule). Lâcher prise c’est accepter que j’avais fait de mon mieux et que je ne pouvais pas tout contrôler. C’est cesser de se tracasser pour des choses qui ne dépendaient plus de moi. Alors j’ai cassé le rythme, j’ai déconnecté et j’ai rangé le portable, j’ai profité de ma famille, j’ai pris plus le temps, j’ai arrété de râler et essayé d’être plus patiente… bref, on s’est laissé vivre et ça fait un bien fou! Astuce : le champagne dans l’avion et les apéros aident pas mal à se détendre :-)  » @lesliemars

9 – La fatigue tu connaîtras mais de chaque instant tu profiteras

Alors, oui on va pas se mentir, voyager avec des enfants ce sont des vacances qui ne sont pas reposantes surtout avec des enfants en bas âge. Mais finalement, l’essentiel est de profiter de ces moments passés en famille et apprendre à savourer l’instant présent!

« Sur la fin de notre road trip en Floride entre la gestion de nos enfants, les visites, les distances, les plages, la chaleur et le jet lag, on se couchait relativement tôt car nos journées étaient bien remplies mais c’était de la bonne fatigue celle où vous vous dites « whaou on a fait tout ça en une journée! » Mais ce qui est sûre c’est qu’on a profité à fond et les photos sont là pour me le rappeler ! Alors oui, c’est éprouvant et pas vraiment reposant physiquement mais la boîte à souvenirs est pleine! » Leslie, mum of 2 @leslismars

Souvenez-vous que vos enfants ne seront jamais aussi petits qu’aujourd’hui et que tout ceci sera très vite un lointain souvenir. Même dans les moments pas toujours faciles, quand votre enfant décide de se transformer en petit monstre, essayez d’en rire, de prendre un maximum de photos et de rester calme. Essayez aussi de vous accorder des moment pour vous, n’oubliez pas que ce sont aussi vos vacances.

10 – Et Des apéros tu feras, de vraies vacances ça sera

Sûrement le commandement le plus important au final 🙂
Celui qui te fait plaisir, le moment que tu savoures le plus où tu décompresses vraiment. Ce moment où enfin tu te poses,où tu prends le temps de regarder tes enfants avec un grand sourire, ce moment ou te te dis que c’est aussi ça la vraie vie! Et le mieux c’est quand tes enfants sont couchés et que tu te retrouves en tête à tête et à kiffer l’instant présent! C’est aussi ça voyager en famille:-)

Publié par

Mummy Parisienne et fashion expatriée récemment à Miami. Gourmande, bonne vivante et spontannée, j’adore découvrir et partager des bons plans. Ma devise " Souris à la vie, elle te le rendra". La quête du bonheur ne vous tombe pas du ciel, elle se cultive !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.