QUI SE CACHE DERRIERE SMADJITA ?

Slider

Parce que c’est important pour vous aussi de savoir qui se cache derrière un nom et derrière la personne qui va vous accompagner pendant ces 4 mois.

Déjà pourquoi Smadjita ?

Tout part de mon mariage et le jour est j’ai changé de nom.
Nouveau nom d’épouse: Smadja. Ok mais entre nous c’est toujours un peu bizarre de changer de nom, non?
Du coup j’ai eu envie de donner une conation un peu plus « musicale » et moins formelle. Mais aussi avoir une identité qui m’est propre quand j’ai décidé de créer mon blog en 2016

On dit souvent qu’on a qu’une vie et qu’il faut en profiter. C’est vrai !


Mais selon moi, on a plutôt plusieurs vies dont il faut profiter un maximum. Les différentes étapes de la vie m’ont finalement amenées à me dire qu’a chaque grande étape, je commençais une autre vie et d’écrire une nouveau chapitre et qui me permettais d’être une nouvelle « moi ».

Vivre plusieurs vie en une vie, vous me suivez ?

Ainsi, j’ai eu ma vie d’enfant avec mes parents, ma vie d’étudiante qui quitte le cocon familial pour entrer dans la vie active, j’ai eu ma vie de femme avec une vie professionnelle qui a beaucoup évoluée (de commerciale, je devenue RH en entreprise), puis j’ai eu ma vie d’épouse et enfin j’ai eu ma vie de maman de 1 puis 2 enfants, ma vie d’expatriée à Miami et ma vie d’aujourd’hui qui m’amène à vous.
A 38 ans, ça en fait des vies, non?

Pourquoi coach en bilan de compétences ?

L’expatriation a été l’élément déclencheur. RH en entreprise depuis 10 ans, j’ai décidé avec mon mari de tout quitter pour vivre une vie qu’on avait toujours rêvé aux usa et de sortir de ma zone de confort, en me disant que quoiqu’il arrive, j’arriverais toujours à retomber sur mes pattes.

D’un coté j’avais raison mais le chemin a été long!

J’ai eu pleins de projets en tête, j’ai écris un guide touristique avec une maison d’édition, j’ai voulu et été guide touristique puis je suis tombée enceinte ce qui a chamboulé un peu mes plans. Mon 2ème enfant est arrivé, et là ça a été un véritable tsunami !

Je me suis littéralement perdue, le navire a chaviré voir même coulé, j’ai sombré et j’ai fait un « burn out parental ». Il a fallu que je tombe bas pour mieux rebondir.
C’est à ce moment la que j’ai décidé d’entreprendre un bilan de compétences. J’avais besoin de retrouver toute l’estime de moi que j’avais perdue et de me reconnecter avec moi-même.

Le timing était parfait !

Cela a été comme une révélation pour moi de faire ce bilan, j’ai compris rapidement ce que je voulais faire et qui j’étais le tout accompagnée d’une thérapie en parallèle tout ça a été très efficace.

Le bilan de compétences m’a permis de me sentir exister différemment au travers de mes expériences passées mais aussi et surtout d’avoir un autre regard sur moi, de regagner confiance en moi et surtout de me sentir alignée à tous les niveaux de ma vie.

J’ai ainsi mis en lumière mes talents, mes forces, ce que je sais faire, les capacités que je sais mobiliser et j’ai compris que je voulais transmettre ces apprentissages, permettre à d’autres d’apprendre à connaître leurs talents, leurs forces, permettre à d’autres d’être plus en phase avec eux-mêmes, de trouver leurs solutions.

Je dit souvent qu’il n y a pas de hasard dans la vie mais que des rendez-vous. Alors j’ai pris rendez-vous avec moi-même et c’était sûrement la meilleure décision de ma vie.

Alors si on prenait rendez-vous ensemble ?

Publié par

Mummy Parisienne et fashion expatriée récemment à Miami. Gourmande, bonne vivante et spontannée, j’adore découvrir et partager des bons plans. Ma devise " Souris à la vie, elle te le rendra". La quête du bonheur ne vous tombe pas du ciel, elle se cultive !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.